La fée du potager


Présentez-vous en quelques mots :

Diététicienne nutritionniste, éducatrice du goût, Pascaline LHERM  est passionnée par la cuisine, l’écologie et la pédagogie. Elle décide d’allier son expérience professionnelle, ses compétences en éducation au goût, à son expérience de maman pour monter en juin 2016, l’association « la fée du potager ». La voici partie dans une aventure créative et culinaire pour éveiller petits et grands aux fruits et légumes de saison. Depuis 2017, elle est membre du regroupement national des professionnels référents en éducation au goût des jeunes (ANEGJ) et de l’Institut du goût Nouvelle Aquitaine.


Que proposez-vous ?


Objectifs :

L’association propose une éducation au goût dès le plus jeune âge dans l’objectif de  développer une relation de plaisir et d’ouverture avec l’alimentation notamment avec les fruits et légumes de saison. La mise en scène de personnages, une manipulation des fruits et des légumes, des expérimentations culinaires, des jeux sensoriels très simples, des histoires potagères sonores théâtralisées, des comptines, autant d’outils ludiques et interactifs qui seront utilisés pour :

– Eveiller la curiosité des enfants face à la diversité et la provenance des aliments

– Apprendre aux enfants à utiliser leurs 5 sens et pour les plus grands à mettre des mots sur leurs sensations

  • Enrichir leur répertoire alimentaire
  • Outiller l’enfant pour mieux se connaitre comme mangeur, et dépasser ses peurs, pour faire passer un aliment inconnu, rejeté, au stade d’aliment familier et   apprécié
  • Aider les parents et professionnels à mieux appréhender la phase de néophobie alimentaire


Lieux d’intervention : 

Crèche, maisons d’assistantes maternelles, relais assistantes maternelles, école,  centres sociaux et d’animation, associations caritatives,  ludothèques, jardins, lieux d’accueil parent/ enfant, magasins bio, évenementiels…

Activités :

> A destination des enfants (18 mois à 11 ans) : contes à déguster, ateliers  culinaires et sensoriels,  parcours sensoriels du jardin à l’assiette, spectacles…

L’association propose différentes animations en s’appuyant sur divers supports pédagogiques qui varieront en fonction du lieu, de l’âge et du nombre d’enfants.

> A destination des adultes (professionnels, parents) : formations et conférences interactives sur l’éducation au goût de l’enfant


Quelles sont les valeurs que vous portez ?

ALIMENTATION DURABLE 

L’association souhaite contribuer  la promotion d’une « alimentation durable », c’est à dire une alimentation saine et équilibrée favorable à la santé, préservant l’environnement et développant le plaisir gustatif.

PLAISIR ET PEDAGOGIE DU GOUT

L’association se fonde sur une pédagogie active basée sur l’expérience directe et l’action. Elle propose un apprentissage alimentaire par l’éducation sensorielle. Cette approche est aujourd’hui reconnue comme très efficace pour augmenter l’acceptation d’aliments nouveaux. Elle accorde une grande place à la manipulation, l’expression des enfants, au contexte de consommation et au respect des différences interindividuelles en matière de préférences alimentaires.

ESTHETISME ET IMAGINAIRE POSITIF

Il ne suffit pas que les fruits et légumes frais soient « bons à manger » : ils doivent aussi, pour reprendre la célèbre formule de Lévi-Strauss, être « bons à penser ». La fée du potager et ses personnages de conte vont justement prendre soin d’alimenter la représentation positive des aliments en emmenant les enfants dans des jardins enchanteurs, en leur proposants des recettes aux pouvoirs magiques, bien présentées, dans des contenants rigolos et surtout aux intitulés attrayants !

Quel est le « petit plus », le « service supplémentaire » que vous apportez aux parents ?

Le repas est parfois synonyme de conflit. L’enfant, qui jusque là mangeait de tout, refuse les aliments nouveaux et peut aussi rejeter des aliments qu’il appréciait. C’est ce que l’on appelle la néophobie alimentaire. Les légumes sont soudainement devenus ses pires ennemis. Pourtant les médias nous répètent qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour, renforçant désarroi et crainte des parents. En s’appuyant notamment sur le résultat de nombreuses recherches, d’études, et sur sa formation de diététicienne et d’éducatrice du goût, la fée du potager propose des ateliers qui réunissent de nombreux outils et conditions favorables à la consommation des fruits et légumes. Ces ateliers sont d’excellents supports pour échanger avec les parents et leur apporter des astuces pour éduquer l’enfant au goût dans un climat serein.

 
Une anecdote ?

 

C’est l’histoire d’une petite fille de 3 ans, ayant un rapport compliqué à l’alimentation, qui ne mangeait aucun légume depuis ses 18 mois !  Sa participation aux contes à déguster lui permet de goûter pour la première fois le radis , sous différentes formes. Elle apprécie le croquant du radis brut et le sucré de la potion magique pomme/radis. En fin d’atelier, elle revient même me voir pour me redemander des radis et les déguster avec plaisir. Sa maman n’en revient pas.

 

Mail : pa.lherm@gmail.com

Page facebook