Tétine ou pas tétine ?

  • 0 comments
Tétine ou pas tétine ? Carnet d'Adresses des Parents Conseils et Actus

Aujourd’hui, 75% des enfants reçoivent des soins en orthodontie, qui sont nécessaires. Peut-on proposer une approche préventive des malpositions afin d’éviter ces traitements ? C’est la réponse fonctionnelle du Docteur Philippe Coat, Chirurgien-Dentiste à Bordeaux.

Les problèmes liés à notre vie occidentale

Passé 2 ans, la succion régulière, que ça soit d’une tétine, du pouce ou encore des doigts, entrave le passage de la succion à la mastication. Le maintien d’une alimentation molle ne favorise pas non plus cette mastication, importante.

La langue reste ainsi en position basse, sous la tétine ou le pouce, et continue de téter, entraînant avec elle les muscles des lèvres, du menton, et des joues. La persistance de ce mode de succion maintient la déglutition dans sa forme infantile, ce qui va provoquer des déplacements osseux, la plupart du temps vers l’arrière.

Qu’est-ce que l’orthodontie fonctionnelle ?

L’orthodontie fonctionnelle s’attache en premier lieu à comprendre les causes des malpositions constatées chez l’enfant en phase de croissance en se posant cette question importante : « pourquoi ses dents ne sont-elles pas sorties alignées de ses mâchoires ? », plutôt que : « comment vais-je faire pour lui redresser les dents ? ».
Dans cette démarche, c’est le fonctionnement général de la bouche (gestuelle linguale, mastication, respiration …) qui est étudié afin de poser le diagnostic.
L’orthondontie fonctionnaliste a l’avantage de permettre de repérer très tôt les signes annonciateurs de malposition des dents, et vise à limiter les indications de traitements plus lourds et plus tardifs.

Alors, tétine ou pas tétine ?

C’est aux parents de répondre à cette question ! La tétine ne saurait être interdite, car on le sait bien, elle permet de rassurer et de consoler certains enfants, et dans certains cas de faciliter le sommeil de toute la famille !

L’important est, qu’après 3 ans, le chirurgien-dentiste puisse en parler avec l’enfant et ses parents, pour l’amener à abandonner peu à peu la succion, afin de prévenir autant que possible les problèmes fonctionnels qui pourraient en résulter.

 

Vous souhaitez aider votre enfant à arrêter en douceur la tétine, ou de sucer son pouce ? Machouyou, membre du Carnet d’Adresses des Parents, peut être LA solution !

 

© Pixabay

Share Social